La Discipline Positive à l’école c’est quoi ?

Introduite à Emilie Brandt depuis quelques années, notre école fut la première en France à former l’ensemble de son équipe.
Basée sur les principes de bienveillance et fermeté, cette « philosophie » permet de développer les compétences psychosociales des petits et des grands. A l’école, au-delà d’une attitude, de nombreux outils font désormais partie de la vie courante.

La DP introduite à Émilie Brandt en 2013

La Discipline Positive est fondée sur les travaux du psychiatre autrichien Alfred Adler (1870-1937) et de Rudolf Dreikurs (1897-1972), son élève.

Adler pensait que les enfants avaient besoin à la fois d’ordre et de liberté afin de devenir des citoyens responsables qui contribuent à la vie de leur communauté.

Il croyait profondément au respect et à la dignité pour tous.

Bien plus tard, Jane Nelsen et Lynn Lott, toutes deux psychologues et éducatrices américaines, ont continué à façonner la Discipline Positive en privilégiant une méthode d’apprentissage expérientielle et en mettant en avant l’importance de la recherche de solutions. Aujourd’hui, leurs élèves continuent de faire évoluer la pratique à travers le monde et font des liens avec les travaux menés autour des neurosciences.

 

La Discipline fut introduite en France par la psychologue Béatrice Sabaté où elle fonde l’Association Discipline Positive France.

Nadine Fleischmann qui connaît Béatrice, est séduite par les principes Adlériens et lui demande de former son équipe. Depuis 2013, Béatrice continue de former les nouvelles personnes de l’équipe et intervient régulièrement à l’école auprès des adultes.

 

Les principes de l’Éducation Nouvelle qui régissent la vie à Émilie Brandt trouvent une continuité dans la Discipline Positive. Pour Émilie Brandt (1879-1963), Roger Cousinet (1881-1973) et François Chatelain (1896-1978) les fondateurs du mouvement de « l’École Nouvelle Française », l’école doit être le terreau qui permet à l’enfant de devenir un adulte autonome à l’esprit éclairé, confiant dans ses capacités, toujours curieux d’apprendre et avec une empathie à l’égard des autres.

Aujourd’hui, près de 100 ans après sa création, l’École Émilie Brandt reste fidèle à ses racines et continue à faire évoluer ses pratiques selon sa devise « Émilie Brandt, le passeport pour des enfants autonomes, responsables et bienveillants ».

Le Temps d’Echange en Classe ou TEC, pierre angulaire de la DP à Emilie Brandt

Dès l’entrée à l’école, les petits connaissent tous une à deux fois par jour le regroupement autour de la vie de classe. C’est en CP que ce regroupement laisse la place au Temps d’Echange en Classe une à plusieurs fois par semaine selon les besoins de la classe. Il dure entre 15 et 20 minutes, se fait en cercle selon un format spécifique avec un ordre du jour. Un objet est utilisé comme bâton de parole.

Il débute par les appréciations positives, puis les solutions des rencontres précédentes sont passées en revue, enfin, la classe s’occupe des nouveaux problèmes inscrits à l’ordre du jour. Les TEC sont aussi l’occasion d’aborder les nouveaux projets et de planifier les étapes/tâches à venir.

Les TEC offrent aux élèves l’opportunité de mettre en pratique les compétences qui leurs sont enseignées en réfléchissant à des problèmes de leur quotidien. Ce faisant, ils travaillent aussi de nombreuses compétences qui favorisent la réussite scolaire :

  • S’exprimer
  • Être à l’écoute des autres
  • S’entrainer à examiner les problèmes sous des angles différents
  • Voir les erreurs comme des opportunités d’apprentissage
  • Voir les forces de leurs camarades
  • Comprendre la puissance de la coopération
  • Savoir être utile socialement et développer un sentiment de capacité
  • Contribuer utilement et avoir un sentiment d’accomplissement

A Émilie Brandt, le TEC sert également de relais vers le « Rendez-vous des délégués » et le « Conseil des ministres » qui ont lieu tous les 15 jours. Deux autres instances où les enfants continuent à exercer les mêmes compétences.

Sources :

« Guide de la Discipline Positive dans la classe et dans l’établissement »,

« Pédagogies alternatives et démarches innovantes » Eve Leleu-Galland et Florence Samarine, Editions Nathan

« Mon cahier de Discipline Positive », Jane Nelsen